Youssef Amghar
Écrivain, Photographe

Il a publié
"Il était parti dans la nuit"
"Le vieux palmier"
Aux Éditions L'Harmattan

g t b v p a c l
> Youssef AMGHAR


Encore et toujours.

Encore et toujours le vent. Le vent blanc qui agite l’émoi. Encore le souffle initiatique, premier, comme une déflagration qui diffuse sa lumière dans tous les sens pour concrétiser le sens dans la forme. Nadya Bertaux continue son voyage dans ce souffle intense. Elle suit ses méandres comme un ru fébrile, un fleuve fécond. Elle trempe ses outils dans les interstices, dans les plis de ce souffle comme pour prolonger, pour elle, pour nous, les ondes fiévreuses et éphémères de ses passages. Elle cherche sans cesse pour creuser à même ce voyage les éclats, les vibrations, les couleurs de son ressenti. Aujourd’hui c’est du fil métallique, ce sont des formes buissonnières, vaporeuses qui prennent leur source dans le vent sans fin et qui éveillent nos émotions esthétiques.

L’art en général est le domaine des formes matérielles, mais l’œuvre est du domaine des formes particulières. Nadya Bertaux nous donne avec ce matériau une œuvre singulière, une rencontre fine entre ce matériau, le fil d’aluminium, et des formes. Au travers du thème du vent nous faisons, avec elle, un voyage particulier, une ouverture nouvelle.

Être en vent libre pour donner naissance à une œuvre libre, libre comme le vent, telle est l’invitation ouverte qu’elle nous offre aujourd’hui au travers de son œuvre.

Youssef Amghar, 2009